«Les couvertures auxquelles vous avez échappé» auxquelles vous avez échappé

Quelques dessins en exclusivité pour le blog, parmi les propositions faites par les dessinateurs pour la couverture du numéro 1012.

9 réflexions au sujet de « «Les couvertures auxquelles vous avez échappé» auxquelles vous avez échappé »

  1. Abonné sans discontinuité depuis 11 ans, ayant poussé les copains à acheter Charlie et continuant à le faire, je cherche ce que je peux faire de plus pour vous soutenir… Des idées?
    Continuez à nous faire rire.
    Il n’y a de Dieu que Cavanna et Charlie est son messager.

  2. Celle de Charb sur Israël est assez formidable; Peut-être pour une prochaine Une, c’est le genre de sujet qui revient souvent… un peu trop d’ailleurs.

  3. Bonjour,

    Je croyais preumser mais c’est surement en attente de modération.

    Je voulais en profiter pour vous dire tour mô soutien, tenez bon, on vous aime.

    Je me souviens avec émotion de la couv « smic-jeune » (attendons ça va baisser) que j’avais placardé dans mô lycée catho. Déjà a l’époque vous m’aidiez à faire face aux intégristes et aux fachos.

    On continuera à débattre et à s’amuser sur la vraie et les fausses pages FB, n’en déplaise aux pisses-vinaigres (oui, au pluriel, le pisse-vinaigre balsamique est, par exemple plus sucré mais tout aussi con que le pisse-vinaigre blanc ou le rouge).

    Hold fast !

    Sam
    PS: modérez, publiez ou pas, du moment que mon message vous arrive, il est surtout pour votre equipe !

  4. Excellentes ces couv’. Je vote pour celle de Catherine qui m’a bien fait marrer ! En attendant la prochaine couverture… Bon courage !!!

  5. j’aime ce numéro, bcp plus que le précédent, C’est acide,drôle, rien ne doit vous arrêter. Bravo messieurs dames. gaffe quand même sinon ils vont cramer libé aussi. je vous aime.

  6. Je suis là pour vous apporter mon soutien, en tant que Juive croyante, pire pratiquante : à bas les intégristes de tout bord et même si la couv’ de Charb me fait moins rire que celle de Luz ou de Catherine, c’est « jamais sans mon Charlie » !

Les commentaires sont fermés.