Dernier procès de la saga du clito: gagné!

La Cour de cassation a annulé hier la condamnation, par la cour d’appel de Douai, de  Charlie Hebdo pour diffamation de la conseillère municipale d’opposition lilloise Brigitte Mauroy, accusée en 2008 par le journal de "justifier" l’excision. En première instance, à Lille, le journal satirique avait été relaxé.

Pour le résumé des épisodes précédents: http://www.charliehebdo.fr

About these ads

12 réflexions sur “Dernier procès de la saga du clito: gagné!

  1. On ne peut tolérer la lapidation des femmes , la torture ou l’excision , ceux qui cautionnent ces actes commettent une grave erreur , Lyane .

  2. Pas au courant de cette histoire, mais bon….

    Quand on voit la chasse aux sorcières avec l’exemple DSK (non respect de la présomption d’innocence et limite chasse aux sorcières) , je suis content de voir un journal de grandes gueules s’en sortir.

    Après tout…..si on peut cracher impunément sur un politicien sans preuves, pourquoi n’aurions nous pas le droit de citer une autre personne ?

  3. Pas de preuve autre que les écrits de la "politicienne" en question.

    Félicitations Charlie, merci de veiller à ce qu’on en puisse pas balancer de telles horreurs impunément!

Les commentaires sont fermés.